Aborder les fêtes de fin d'année sereinement

Fêtes de fin d'année

Les fêtes de fin d’année approchent et vous avez peut-être prévu de rendre visite à votre famille ou de partir en vacances. Alors comment aborder ce moment sereinement avec votre enfant ? Comment s’organiser, gérer son sommeil à l’extérieur ? Quoi emporter dans la trousse à pharmacie ? Découvrez quelques conseils dans ce nouvel article.

Fêtes de fin d'année en famille : faites-vous confiance avant tout

Les fêtes de fin d’année sont pour beaucoup d’entre nous l’occasion de retrouver nos familles. Si vous avez un bébé ou un enfant en bas âge, il est fort probable que vous receviez de nombreux « conseils » de la part de votre entourage concernant la manière de faire avec lui. Ces informations (parfois contradictoires) peuvent déstabiliser les jeunes parents. Cependant, il est important de rappeler que vous êtes les mieux placés pour connaître les besoins de votre enfant. Vous êtes les personnes les plus compétentes pour l’accompagner. Alors, prenez ces conseils avec philosophie et faites ce qui est le mieux pour vous et pour votre tout petit. N’hésitez pas à répondre « Merci beaucoup, je sais que tu veux m’aider mais je connais mon bébé et ce qui lui convient, c’est ça. »

Quel rythme pour bébé pendant les fêtes de fin d'année ?

Afin que les vacances se passent bien pour tout le monde, il va être nécessaire de respecter le rythme de votre enfant bien sûr mais, il va être aussi primordial d’écouter vos envies. S’il est important de veiller à ne pas trop décaler l’heure du coucher, vous pouvez tout à fait prévoir des promenades en poussette ou des trajets en voiture au moment des siestes. De plus, votre enfant s’endormira plus facilement dans ces conditions que s’il se retrouve seul dans une chambre qu’il ne connaît pas. Cependant, veillez à ne pas trop prévoir de choses dans la journée : une activité ou une visite par jour me semble suffisant. N’hésitez pas à vous séparer avec le deuxième parent afin que l’un de vous deux puisse retrouver un peu de liberté quelques heures. De cette manière, votre bébé pourra se reposer tout en ayant toujours une figure d’attachement au réveil. Le lendemain, inversez les rôles afin que ce ne soit pas toujours le même parent qui reste à la maison !

 

Plus vous allez respecter le rythme de votre enfant, moins il sera irritable. De ce fait, les vacances se passeront beaucoup plus facilement.

 

Comment gérer le sommeil de mon enfant à l'extérieur ?

Lorsque vous arrivez sur votre lieu de vacances, emmenez votre bébé visiter la maison. Montrez-lui l’endroit où vous allez manger en famille, celui où vous allez dormir et celui où lui va pouvoir se reposer. Pour l’aider à s’habituer à cette nouvelle chambre, n’hésitez pas à y passer quelques moments avec lui avant le coucher. Vous pouvez lui changer la couche, lui lire une histoire ou jouer un peu ensemble. Ces moments vont laisser une empreinte de votre présence dans la chambre, ce qui l’aidera à se sentir en sécurité. Il se souviendra que dans cet espace, il a passé de bons moments avec vous, ce qui facilitera son endormissement.

Pensez à placer dans la chambre quelques objets familiers, tels que son doudou, sa gigoteuse, sa veilleuse s’il en a une ou encore quelques livres de la maison. Essayez de garder autant que possible le même rituel afin de ne pas le perturber. Cette routine est essentielle pour lui donner les bons indicateurs. Votre bébé aura peut-être besoin de quelques nuits d’adaptation, c’est tout à fait normal. Même s’il a l’habitude de s’endormir facilement, il peut rencontrer des difficultés au moment de la séparation. Dans ce cas, n’hésitez pas à prendre le temps qu’il faut pour le rassurer et rester avec lui quelques minutes. De même, s’il faisait des nuits complètes, il se peut qu’il se réveille les premiers jours.

 

Si votre enfant dort seul dans sa chambre chez vous, vous pouvez tout à fait le laisser dormir seul dans une chambre chez ses grands-parents ou sur votre lieu de vacances. S’il dort avec vous à la maison, bien entendu, faite la même chose dans un nouvel endroit.

 

 

Comment gérer le décalage horaire avec mon enfant ?

Si vous la chance de partir au soleil pour les fêtes, la question du décalage horaire va certainement se poser. On ne va pas se mentir, le décalage horaire avec un bébé est souvent un peu compliqué, surtout s’il y a plus de trois heures de décalage. En effet, nous fonctionnons sur le rythme circadien jour/nuit : le jour, nous produisons du cortisol et la nuit de la mélatonine, l’hormone du sommeil qui a besoin de noir pour se synthétiser. Ce rythme peut donc facilement s’inverser avec les heures de décalage, ce qui peut entraîner de longs temps d’éveil la nuit.

Pour habituer au mieux votre enfant à ce nouveau rythme, il n’y a qu’une chose à faire : sortir le plus tôt possible le matin afin d’indiquer à son corps que c’est bien le jour. Attention, parfois 4 ou 5 jours sont nécessaires pour s’adapter et bien entendu, c’est exactement la même chose pour le retour.

Quelles précautions prendre pour protéger bébé des virus pendant les fêtes ?

Si votre enfant a moins de deux ans, il peut être touché par l’épidémie de bronchiolites, en forte hausse cette année. En effet, un simple rhume chez l’adulte peut se transmettre à votre enfant et entraîner une bronchiolite. Pour le protéger au maximum :

  • limiter les contacts surtout s’il a moins de trois mois ou privilégiez les balades en extérieur

  • sensibiliser votre entourage : lavage des mains avant de s’occuper de bébé (et après aussi!), port du masque en cas de rhume, report de visite si nécessaire, pas de tabac

  • aérer sa chambre au maximum avant le coucher

  • en prévention, laver le nez de votre enfant quotidiennement afin de le débarrasser des micro-organismes stagnants et responsables des virus

Trousse à pharmacie : les essentiels à emmener pendant les fêtes

Avant votre départ, prévoyez une trousse à pharmacie (y compris le carnet de santé) avec tout ce dont vous avez l’habitude d’utiliser pour votre enfant :

  • du sérum physiologique pour fluidifier les sécrétions de bébé et nettoyer son nez (soit en pipette soit en flacon + seringue).

  • un mouche bébé (de préférence électrique afin que l’aspiration soit continue et donc plus respectueuse des tympans de votre enfant)

  • du paracétamol en cas de fièvre mal tolérée (en sirop mais aussi en suppositoire si votre bébé vomit)

  • un thermomètre électronique

  • des sachets de Soluté de Réhydratation Orale (SRO), nécessaires en cas de diarrhée ou de vomissements afin d’éviter la déshydratation

  • un tube d’arnica pour les coups ou les bosses

  • un désinfectant pour les plaies, des compresses et des pansements

  • de la crème pour l’érythème fessier

  • un paquet de lingettes à base d’eau

  • des suppositoires de chamomilla pour soulager les poussées dentaires

  • un tube de crème solaire si vous partez à la montagne

En cas de doutes concernant la santé de votre enfant sur votre lieu de vacances, ne restez pas seul(e). Appelez votre médecin : s’il n’est pas là, un remplaçant sera certainement présent pour vous répondre et vous rassurer. N’hésitez pas aussi à appeler SOS médecin, partout en France ou encore le 15.

Anticiper le départ pour des vacances sereines

Pour ne pas avoir tout à préparer la veille de vos vacances, essayez d’anticiper autant que possible l’organisation des valises. Cela vous évitera beaucoup de stress et de tensions au sein de votre couple ! N’oubliez pas de prévoir un sac de première nécessité pour votre bébé que vous garderez avec vous dans la voiture. Mettez-y une tenue de change, ses couches/lingettes mais aussi de quoi le divertir et le faire patienter pendant le trajet. Si possible, prenez la route sur les temps de sieste afin que bébé puisse dormir (ou même la nuit si le trajet s’annonce long). N’oubliez pas de faire des pauses régulières car au delà de deux heures, son siège devient vraiment inconfortable pour lui. Sortez-le afin qu’il puisse prendre l’air et changer de position. Il arrive parfois que des tensions corporelles apparaissent suite à un long trajet en voiture, soyez vigilant et n’hésitez pas à consulter un ostéopathe à votre retour.


La Nuit Des Petits
, c’est une équipe de consultantes en sommeil certifiée pour vous accompagner en fonction de votre problématique et de vos objectifs. 

 

Votre bébé rencontre des difficultés d’endormissement ? Il se réveille fréquemment la nuit ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul(e). Pour faire le point sur votre situation, n’hésitez pas à réserver votre première consultation gratuite.

 

Photo : Adobe Stock © Nuzza11

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *