Comment faciliter le sommeil de bébé la nuit ?

Comment faciliter le sommeil de bébé la nuit ?

Le sommeil de bébé est un sujet qui questionne beaucoup les parents la première année, et parfois même après. Il n’est pas toujours facile de comprendre les besoins d’un tout-petit et d’accepter que bien souvent, trouver un rythme prend du temps. Dans cet article, nous vous vous proposons de découvrir quelques conseils pour faciliter le sommeil de bébé et l’aider à faire ses nuits.

Coucher bébé à heure fixe

Pour favoriser le sommeil de bébé, il est important de le coucher au bon moment et à heure fixe (dès 4 mois). En effet, ce n’est pas en retardant l’heure du coucher que bébé dormira mieux. Bien au contraire, s’il se couche trop tard, il risque d’être excité et donc d’avoir du mal à s’endormir.

De plus, avoir un horaire de coucher régulier va vous permettre d’instaurer un rythme avec lui. C’est cette régularité qui va lui permettre d’avoir assez de pression au sommeil et donc de s’endormir plus facilement. À vous de trouver l’horaire de coucher qui convient le mieux à votre bébé. Idéalement, elle se situe entre 19h et 20h30, tout dépend de ses besoins en sommeil, de son rythme de siestes la journée, de son heure de lever et de votre organisation aussi.

Mettre en place un rituel de coucher

Le rituel est une étape essentielle avant le coucher pour votre bébé, comme pour vous. Il vous permet de vous retrouver et de faire le plein de câlins et d’ocytocine avant de vous séparer pour la nuit. En se répétant chaque jour, ce rituel va rassurer votre bébé. Il connaît la prochaine étape et peut l’anticiper facilement. Profitez de ce moment pour partager un temps de qualité ensemble : lisez-lui une histoire, écoutez une musique, faites-lui un massage… Cela lui permettra de remplir son réservoir affectif et de se détendre. Apaisé, bébé va se sentir en sécurité et donc prêt à lâcher prise beaucoup plus facilement.

Faire dormir bébé dans un espace de sommeil sécurisant

Que vous choisissiez de faire dormir votre bébé dans votre chambre ou dans la sienne, il est important qu’il s’y sente bien et en sécurité. Pour cela, n’hésitez pas à investir cet endroit aussi la journée durant les temps d’éveil. De cette manière, il gardera en mémoire les moments passés avec vous. Cet endroit sera familier pour lui, il y aura de bons souvenirs, ce qui facilitera son endormissement. Bébé fera ses nuits plus facilement s’il se sent en confiance dans sa chambre et la séparation sera plus aisée.

Accompagner votre enfant vers l'endormissement autonome

Vous seul pouvez décider de la manière dont vous souhaitez endormir votre bébé. Ce choix vous appartient tant que vous êtes en accord avec celui-ci. Si endormir votre bébé contre vous ou au sein vous fait plaisir alors continuez aussi longtemps que vous en avez envie. Cependant, il est important de comprendre que pour se rendormir la nuit, bébé aura besoin de retrouver ces mêmes conditions d’endormissement, tout simplement parce qu’il n’aura pas d’autre stratégie. Si cela vous convient, n’écoutez que vous. Vous êtes les mieux placés pour savoir ce dont vous et votre bébé avez besoin.

Cependant, si cette situation vous pèse, sachez qu’il est possible d’accompagner votre enfant, à son rythme, vers un endormissement plus autonome. Nous sommes là pour vous guider si c’est le chemin que vous souhaitez prendre.

Intervenir seulement quand il en a besoin

La nuit, bébé peut se réveiller plusieurs fois en pleurant. Parfois, il s’agit simplement de ce que l’on appelle un micro-réveil. Concrètement, il se produit au moment d’un changement de cycle de sommeil. Durant ce court instant (quelques minutes au plus), bébé essaye simplement d’accrocher le prochain wagon du sommeil. Il peut s’agiter, pleurer un peu. Si vous intervenez tout de suite, vous ne lui laissez pas la chance de se rendormir par lui-même. Patientez quelques secondes, écoutez et observez-le (la caméra peut être bien utile dans ce cas). Si les pleurs se calment rapidement, cela signifie qu’il s’agissait bien d’un micro-réveil et qu’il est en train de se rendormir. Si au contraire, les pleurs s’intensifient, allez retrouver rapidement votre bébé afin de le réconforter et de répondre à ses besoins. Avec le temps, vous saurez reconnaître ses pleurs.

Il est indispensable de comprendre qu’il ne s’agit en aucun cas de laisser pleurer bébé. Ce n’est pas l’approche que nous prônons. En effet, il est important d’apporter la réassurance et l’assistance nécessaire à votre enfant pour qu’il puisse grandir en confiance. Cependant, en écoutant, en observant et en intervenant seulement lorsqu’il en a besoin, vous lui permettez d’enchaîner ses cycles de sommeil de manière autonome. Cela demande bien entendu aux parents de bien connaître leur bébé, notamment en identifiant les différents types de pleurs. C’est en répétant, en observant et en faisant confiance à votre enfant que vous y parviendrez.


La Nuit Des Petits
, c’est une équipe de consultantes en sommeil certifiée pour vous accompagner en fonction de votre problématique et de vos objectifs. 

Votre bébé rencontre des difficultés de sommeil ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul(e). Pour faire le point sur votre situation, n’hésitez pas à réserver votre première consultation gratuite.

 

 

Retrouvez nos derniers articles ici :