Pourquoi bébé fait-il des micro-réveils la nuit ?

Réveils nocturnes

Si bébé se réveille plusieurs fois la nuit en pleurant, il s’agit peut-être de micro-réveils. Alors quelle différence entre un réveil et un micro-réveil ? Pourquoi bébé pleure t-il ? Quand intervenir et de quelle manière ? Dans ce nouvel article, je vous donne quelques pistes pour comprendre l’origine des pleurs de votre enfant afin que vous puissiez adapter au mieux votre posture de parent.

Micro-réveils : comprendre les cycles de sommeil de votre bébé avant tout

Dès la période fœtale, le sommeil de bébé commence à se construire et s’organiser. Il va évoluer très rapidement durant les premiers mois de sa vie pour finalement ressembler à celui de l’adulte autour de deux ans.

À sa naissance, le sommeil d’un bébé se décompose en deux phases : le sommeil agité et le sommeil calme.

Entre 3 et 4 mois, les cycles de sommeil de bébé évoluent et passent à 4 phases, comme chez l’adulte :

  • l’endormissement
  • le sommeil lent léger
  • le sommeil lent profond
  • le sommeil paradoxal

Il faut parfois un peu de temps pour que bébé s’habitue à cette nouvelle organisation dans ses cycles de sommeil. Ainsi des régressions du sommeil peuvent apparaître vers 4 mois, c’est tout à fait normal et bien souvent passager.

À chaque changement de cycle (en moyenne toutes les 45 minutes à 60 minutes), il peut y avoir des micro-réveils physiologiques car le sommeil de votre bébé est plus léger à ce moment là. Concrètement, il s’agit d’un court moment d’agitation (quelques secondes à quelques minutes) durant lequel bébé essaye d’accrocher le prochain wagon du sommeil. Il peut alors se mettre à pleurer. Ces micro-réveils se manifestent chez tous les bébés, même chez ceux qui « font leur nuit ». Nous aussi, adultes, connaissons ces micro-réveils lorsque nous entrons dans une phase de sommeil léger et que nous entendons un bruit. Bien souvent nous l’ignorons et nous rendormons rapidement.

Quelle posture adopter face à un micro-réveil ?

Lorsque votre bébé dort, il peut y avoir des micro-réveils physiologiques liées à un changement de cycle mais aussi des réveils liés à la faim, à un inconfort ou à un besoin de réassurance. Alors comment savoir s’il faut intervenir ou attendre un peu ?

Dans un premier temps, écoutez votre bébé. Il est possible qu’il râle et pleure plus ou moins fort durant quelques minutes. Avoir une caméra peut-être utile à ce moment là pour voir la position de bébé et s’assurer que tout va bien. Un micro-réveil physiologique s’apparente en quelque sorte à un petit temps latent entre deux cycles : bébé dort, il est inconscient, c’est la fin du sommeil paradoxal et il cherche à enchaîner le prochain cycle. C’est pour cette raison qu’il est important de ne pas le gêner afin de ne pas interrompre son cycle naturel de sommeil. C’est en observant votre bébé que vous apprendrez à déterminer le moment où il faut intervenir. Si les pleurs s’intensifient, cela signifie que bébé est vraiment réveillé et qu’il est temps d’intervenir pour lui offrir le réconfort ou l’aide dont il a besoin pour se rendormir.

Il est indispensable de comprendre qu’il ne s’agit en aucun cas de laisser pleurer bébé. Ce n’est pas l’approche que nous prônons. En effet, il est important d’apporter la réassurance et l’assistance nécessaire à votre enfant pour qu’il puisse grandir en confiance. Cependant, en écoutant, en observant et en intervenant seulement lorsqu’il en a besoin, vous lui permettez d’enchaîner ses cycles de sommeil de manière autonome. Cela demande bien entendu aux parents de bien connaître leur bébé, notamment en identifiant les différents types de pleurs. C’est en répétant, en observant et en faisant confiance à votre enfant que vous y parviendrez.

Concrètement, un micro-réveil géré par l'enfant, ça se manifeste comment ?

Sur la vidéo de Marceau ci-dessous, vous pouvez constater qu’il pleure assez fort. On peut sérieusement penser qu’il ne va pas réussir à se calmer tout seul. Cependant, il a les yeux fermés, il cherche une position confortable pour enchainer un prochain cycle et progressivement les pleurs se calment. Vous pouvez aussi entendre aussi qu’il se berce au son de sa voix, ce qui est une habitude chez lui. Il finit finalement par s’apaiser et se rendormir. Il a donc réussi à gérer ce micro-réveil en toute autonomie sans intervention parentale.

Pourquoi mon bébé n'arrive pas à se rendormir seul ?

Il arrive parfois qu’un bébé enchaîne les micro-réveils pendant son sommeil sans jamais réussir à se rendormir seul. En effet, il est important de savoir que pour se rendormir, un bébé va avoir besoin de retrouver les mêmes conditions qu’au moment où il s’est endormi. Donc si bébé a l’habitude d’être bercé ou allaité pour dormir, il va avoir besoin de vous lorsqu’il se réveille afin que vous l’aidiez à retrouver les mêmes conditions pour se rendormir. Il s’agit de sa stratégie d’endormissement principale et il ne peut pas la reproduire sans vous. C’est ce que l’on appelle une association au sommeil liée à la présence parentale et cela arrive très fréquemment. Il est, en effet, normal d’accompagner au mieux son bébé pour l’aider à trouver le sommeil. Cependant, les micro-réveils peuvent être difficiles à gérer pour les bébés qui n’ont jamais été habitué à s’endormir de manière autonome.

Il n’y pas de bonnes ou de mauvaises façons de faire. Si vous devez intervenir pour que bébé se rendorme et que cela vous convient, il n’y a aucune raison d’arrêter. En revanche, si lorsque vous intervenez, votre enfant se réveille complètement et que s’en suit une période d’insomnie pendant plus de 45 minutes, cela peut devenir très compliqué à gérer pour toute la famille. Peut-être alors que cela signifie qu’il a besoin de s’endormir différemment pour réussir à se rendormir sans votre aide. Il est tout à fait possible d’accompagner son bébé vers un endormissement autonome afin qu’il se sente en confiance dans son lit et donc capable d’enchaîner les cycles de sommeil. Parfois cela peut prendre du temps mais il est important de savoir que les choses peuvent évoluer si vous en ressentez le besoin.

Ne restez pas seul(e) !

N’hésitez pas à vous faire accompagner pour relever ce challenge avec votre bébé ! Nous sommes là pour vous aider. Ici pas de méthode unique mais une approche douce, empathique et bienveillante pour avancer chaque jour ensemble. Parce que des parents éclairés et accompagnés sont plus confiants, nous avons à cœur de vous informer et de vous guider dans vos choix.

 


La Nuit Des Petits
, c’est une équipe de consultantes en sommeil certifiée pour vous accompagner en fonction de votre problématique et de vos objectifs. 

Votre bébé rencontre des difficultés pour se rendormir seul la nuit ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul(e). Pour faire le point sur votre situation, n’hésitez pas à réserver votre première consultation gratuite.

 

Retrouvez nos derniers articles ici :

3 réponses

Les commentaires sont fermés.